DICTIONNAIRE PRATIQUE DES ENTREPRISES FAMILIALES

accueil

Ci-dessous, lien pour acheter l'édition papier (345 pages - 18 €)
Le livre Dictionnaire pratique des entreprises familiales
Existe aussi en E-BOOK :
Version Livre Amazon | Version Livre Google

MOT AU HASARD. | LISTE DES 100 MOTS | APPORTER VOTRE CONTRIBUTION

CULTURE D'ENTREPRISE

LIGNES DE REFLEXION

Les entreprises familiales n'ont pas plus ni moins de culture d'entreprise, celle qui fait la spécificité de l'entreprise dans un cadre à multiples facettes. Pour assurer la cohérence de cette mosaïque humaine, sociale, technique, et culturelle, l’entreprise a besoin de créer une identité collective, qui deviendra le point de repère de tous ses membres. Cette culture d’entreprise, spécifique, unique, élaborée tout au long de son histoire est l’élaboration d’un système à la fois culturel, symbolique et imaginaire.

Les grands groupes oeuvrent à la mise en place d'un marketing social visant à faire vivre, à faire voir cette culture d'entreprise comme élément fédérateur et de motivation en compensation des systèmes hiérarchiques où même les cadres ont des numéros de matricule. La culture d’entreprise est une variable essentielle pour expliquer le vécu quotidien et les choix stratégiques réalisés par un groupe social.

Les entreprises familiales ont naturellement cette culture d'entreprise. Par des effets de discrétion, souvent naturels et non recherchés, la culture d'entreprise s'imprègne elle-même de facteurs hétérogènes : le nom de l'entreprise, son implication à l'extérieur, la présence ou non des syndicats, le climat social, les produits réalisés, le savoir-faire, l'ancienneté de l'entreprise mais aussi du personnel, le vocabulaire et les termes utilisés, .

Face à des tensions sociales liées par exemple aux salaires, à la pression commerciale, aux restructurations pour s'adapter, tout le monde ne voit pas exactement la même chose suivant son poste ou ses responsabilités. La culture d'entreprise est un enjeu stratégique pour les entreprises devant subir ces restructurations aujourd'hui inévitables. C'est la culture d'entreprise, le dialogue social qui ensemble et non séparément soudera l'entreprise au mieux. Le dialogue social sans unité est fragile, la culture d'entreprise sans dialogue serait aussi fragile, les deux réunis forment un couple de valeurs humaines où chacun perçoit le partage et le sens du travail.

LIGNES D'ACTION

. A l'heure où tout le monde parle de changement, d'innovation, de différenciation, le creuset de l'entreprise peut être un facteur de progrès social, personnel, culturel, de stabilité. L'esprit maison est une base, la culture d'entreprise a une dimension plus globale.

. Tout le personnel n'a pas forcément envie de progresser pour prendre des responsabilités. Au-delà des facteurs financiers, la sécurité du travail, le bien-être dans l'entreprise et un climat social sain permettront à une culture d'entreprise d'être mieux perçue. Cela se communique. avec une discrétion nécessaire pour être naturelle.

LIGNES DE PRUDENCE (points à éviter)

. Ne pas écouter le personnel (et ne pas l'évaluer).

. Une culture d'entreprise à formaliser prend du temps. Trop vite diffusée elle sonnerait faux.

. Réduire l'entreprise à un niveau de chiffre d'affaires qui doit progresser et de résultat qui doit faire de même.

. Ne pas faire évoluer sa culture d'entreprise (cela ne fait pas perdre son identité, bien au contraire).

LIGNES OPERATIONNELLES

. Des groupes de travail sur le devenir de l'entreprise dans le cadre d'un projet à trois ans peuvent travailler sur l'entreprise, les valeurs, le futur. Le dirigeant en déduira son modèle de culture d'entreprise (à améliorer).

. Faire des visites d'entreprise (à l'étranger dans le cadre de missions export, dans les clubs d'entrepreneurs.) pour s'imprégner d'autres idées. Importer des idées est enrichissant. C'est un sang neuf qui motive par les challenges que cela implique.

. Recruter des cadres ou du personnel général correspondant aux valeurs de l'entreprise. De bons profils hors culture de l'entreprise pourraient être déstabilisants.


CONTRIBUTIONS COLLABORATIVES

.
© 2014-2017 Finadoc Actionnal (COSALE - RCS Lille Métropole) - François Almaleh