DICTIONNAIRE PRATIQUE DES ENTREPRISES FAMILIALES

accueil

Ci-dessous, lien pour acheter l'édition papier (345 pages - 18 €)
Le livre Dictionnaire pratique des entreprises familiales
Existe aussi en E-BOOK :
Version Livre Amazon | Version Livre Google

MOT AU HASARD. | LISTE DES 100 MOTS | APPORTER VOTRE CONTRIBUTION

DIRIGEANT

LIGNES DE REFLEXION

Ce n'est pas tant de définir un dirigeant que de présenter son quotidien qui nous importe. Il n'est pas PDG ou "patron". Il dirige, donne la direction de son entreprise, celle qu'il pense être la meilleure. Aucun conseil extérieur ne peut être à sa place, ni même son comité stratégique ou de direction. Il doit certes écouter, se fier aux valeurs fondamentales de son entreprise, mais quand une décision doit être prise, de tous ordres, il est seul, et personne ne peut la prendre à sa place.

Nous avons en mémoire une personne qui était co-dirigeant d'un grand groupe bancaire, qui gérait des milliers de personnes, avec un parcours impressionnant, maitrisant tous les sujets de stratégie, de finance, et qui s'est retrouvé à 58 ans à créer sa propre activité de conseil et semblait perdu. alors qu'il était "chef" de lui-même. Faire des affaires, vivre, produire sans dépendre d'autres, telle est la vie d'un dirigeant.

Même si nous avons dit que le dirigeant était seul (d'où l'intérêt des clubs APM et assimilés), il est entouré en interne (DG, comité de direction), par la pression réglementaire, fiscale, juridique, sociale (entre autres.) qui le l'oublie pas, et externe par des conseils de tous ordres (stratégie, coach, chaine logistique, communication, informatique.). Le dirigeant fait vivre un éco-système très large. Qu'il soit issu d'une grande école de commerce ou d'ingénieur, ou autodidacte, il est sollicité en permanence et doit apprendre beaucoup de sujets au quotidien, qu'il y ait été ou non formé auparavant.

Il est aussi un lien social. En 1980, Apple dans un slogan disait "une entreprise ne tourne pas avec des machines mais avec des hommes". Même si le dirigeant d'une entreprise familiale n'est pas toujours aidé quand il voit que parfois du personnel licencié pour juste motif, par les prud'hommes, se voit infligé des contentieux lourds, son quotidien est de nature patriarcale : il veille à son entreprise, à son personnel. Chacun a son caractère. Les dirigeants affirment le leur, souvent plus par exigence que par excès de personnalité.

Même si ce chapitre pourrait être étendu en un livre entier, résumons que le chef d'entreprise fait vivre l'économie, emploie, investit, prend du risque, anticipe, fait au mieux, s'entoure, réfléchit, fait des choix, paye des impôts de tous ordres (beaucoup), partage, construit, etc. Grâce aux entreprises familiales, l'entrepreneuriat se développe, par des personnes de conviction et responsables. Reprenons une citation de W. Churchill : "on considère le chef d'entreprise comme un homme àabattre, ou une vache àtraire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char".

LIGNES D'ACTION

. Diriger, c'est aller au-delà du pouvoir : initier des changements, écouter, coordonner ses directeurs et les faire travailler ensemble. C'est aussi contrôler et donner la ligne d'action, la ligne stratégique, la ligne sociale et humaine.

. Partager le pouvoir, c'est écouter les autres pour prendre les meilleures décisions.

. Etre candidat à des prix régionaux d'entrepreneurs (et relayés au niveau national ensuite), comme le Grand Prix de l'Entrepreneur (EY), la Victoire des Autodidactes, les Petites, . Les lauréats spontanément partagent ce prix avec toute son entreprise et/ou les parents de la génération passée.

LIGNES DE PRUDENCE (points à éviter)

. Le pouvoir en tant que tel n'est plus de mise. L'adaptation aux changements est nécessaire.

LIGNES OPERATIONNELLES

. Adhérer à un club d'entrepreneurs (APM, E6, club des femmes entrepreneurs.) pour échanger entre pairs et prendre de la hauteur de vue sur son métier, voire dans des organisations patronales ou professionnelles.

. Lire les études des Big Four, de Xerfi/Precepta sur l'économie, sur son propre secteur d'activité, sur les mutations à venir.

. Participer aux différentes soirées d'entrepreneurs (CCI, fonds d'investissements, banques.).


CONTRIBUTIONS COLLABORATIVES

.
© 2014-2017 Finadoc Actionnal (COSALE - RCS Lille Métropole) - François Almaleh