DICTIONNAIRE PRATIQUE DES ENTREPRISES FAMILIALES

accueil

Ci-dessous, lien pour acheter l'édition papier (345 pages - 18 €)
Le livre Dictionnaire pratique des entreprises familiales
Existe aussi en E-BOOK :
Version Livre Amazon | Version Livre Google

MOT AU HASARD. | LISTE DES 100 MOTS | APPORTER VOTRE CONTRIBUTION

FIERTE

LIGNES DE REFLEXION

Si la fierté peut s'appliquer à tous (et à toutes), dans une entreprise familiale, elle a bien plus de sens. Elle est chargée d'histoire(s), de valeurs de l'entreprise, de réussite. Elle est aussi rattachée au nom de famille, et parfois d'autant plus que celui de l'entreprise est éponyme, comme une symbiose entre le nom civil et le nom professionnel. C'est aussi du temps que la fierté s'exprime, celui d'avoir traversé les époques, d'avoir gardé le cap, franchi des épreuves difficiles. Cette fierté se partage dans la famille comme un symbole fort d'unité et de cohésion, mais aussi au sein du personnel qui voit par la stabilité de la famille et des actionnaires un gage de réussite personnelle et collective dans l'entreprise.

Si l'on pense que la fierté est personnelle, il faut aller alors aux évènements des victoires de l'autodidacte, du grand prix de l'entrepreneur. pour sentir dans la salle et le public une belle admiration pour les histoires d'entreprise, surtout quand les premiers remerciements des lauréats sont en général pour le conjoint et le personnel. La fierté de l'entrepreneuriat est vue comme celle des belles valeurs de l'économie responsable.

La culture d'entreprise, rarement spontanée, se construit dans le temps, avec l'histoire. Elle est le fruit d'une constance dans le management, dans les liens humains qui se créent. Et c'est au personnel qu'il revient de se prononcer sur la fierté qu'ils ont, à plusieurs niveaux : d'avoir un patron ouvert et volontaire, qui établit des rapports sociaux positifs, avec une qualité de travail au dessus de la "norme" et des produits qui plaisent, quels qu'ils soient. Cette fierté au travail se voit aussi dans la remise des médailles du mérite (qui se perd), ou dans les départs à la retraite, qui donne à chacun la vision d'un travail qui a du sens pour soi, le travail comme considération personnelle.

Vient ensuite une autre fierté du dirigeant (outre celle de créer des emplois, de décrocher des nouveaux marchés.), celle de pouvoir transmettre à la prochaine génération, et que les années de travail accumulées auront une continuité. Voilà peut être une des plus belles fiertés du dirigeant de l'entreprise familiale, être un relais entre deux générations.

LIGNES D'ACTION

. Développer un projet d'entreprise, en équilibrant les projets économiques et humains.

. Une considération humaine à tous les échelons pour que chaque personne soit valorisée. Cette considération s'insuffle aussi aux cadres de direction auprès de leurs équipes.

. Valoriser le nom, l'image, la qualité des produits ou des services. Partager avec le personnel les moments de réussite.

LIGNES DE PRUDENCE (points à éviter)

. Fierté personnelle vs la fierté collective (la force collective est plus créatrice de valeur et d'enthousiasme humain).

. (Trop) aduler le ou les enfant(s) repreneur(s). L’entreprise du XXIe siècle est économique, sociale, financière, exigeante et moins intuitive ou émotionnelle.

LIGNES OPERATIONNELLES

. Ecrire sur son site web l'histoire de l'entreprise, son parcours, ses réussites, ses échecs. Pourquoi pas réaliser un livre d'entreprise (cadeaux aux clients, au personnel lors des voeux ou d'un anniversaire de l'entreprise)

. Communiquer sur des réussites (produits, clients, innovation.) dans lesquelles le personnel a été impliqué. Le marketing social est nécessaire tout en restant sincère.

. Etre mécène (sport, culture, humanitaire) comme fierté de l'entreprise et de l'entrepreneur qui sait aussi donner aux autres.


CONTRIBUTIONS COLLABORATIVES

.
© 2014-2017 Finadoc Actionnal (COSALE - RCS Lille Métropole) - François Almaleh