DICTIONNAIRE PRATIQUE DES ENTREPRISES FAMILIALES

accueil

Ci-dessous, lien pour acheter l'édition papier (345 pages - 18 €)
Le livre Dictionnaire pratique des entreprises familiales
Existe aussi en E-BOOK :
Version Livre Amazon | Version Livre Google

MOT AU HASARD. | LISTE DES 100 MOTS | APPORTER VOTRE CONTRIBUTION

FRATRIE

LIGNES DE REFLEXION

Dans une fratrie, il est très fréquent de trouver des profils complètement différents d'un enfant à l'autre (même si globalement l'éducation a été -a priori- la même). La prise de conscience de la fratrie commence bien tard, à l'approche des études, sur l'avenir des jeunes, qu'ils se créent eux-mêmes ou qu'ils construisent avec leurs parents. Ils essayent de voir l'avenir, exerce difficile, avec pour certains l'international et voir autre chose, pour d'autres prendre une voie atypique de celle que pensaient les parents, et parfois (mais espérons-le de plus en plus), un enfant se  positionne sur la reprise à terme de l'entreprise familiale. Le nom n’est pas suffisant pour unir une famille, quand bien même ce nom serait rattaché à l’entreprise et à des entrepreneurs de père en fils.

Avançons d'un temps chronologique, et abordons le rôle d'une fratrie, actionnaire d'une entreprise familiale. Les enfants sont désormais grands, plus ou moins autonomes financièrement suivant leur réussite personnelle (certains attendent des dividendes de l'entreprise pour compléter les revenus), ayant eux-mêmes des enfants (dont on connait le coût pour l'éducation et les études). Face à une situation d'emploi dégradée, certains seraient tentés par jouer la facilité et profiter de l'entreprise familiale pour postuler à un poste. D'autres pourraient demander (exiger) des dividendes. Et quand une fratrie devient un peu trop "présente" (pesante aussi) dans l'organisation actionnariale d'une entreprise familiale, alors la fratrie est mise à mal car c’est la famille qui doit s'adapter à l'entreprise et non l'inverse. Des conflits naissent quand les ruptures symbiotiques apparaissent entre la famille et l’entreprise.

Qui est écouté dans la fratrie s'il fallait faire passer des messages au dirigeant ? Qui serait donc le référent ? Qui privilégier pour racheter des actions d'un minoritaire ? Comment répartir les postes éventuels de telle sorte que l'impact ISF soit minimisé ? (entre le PDG, DG, . plusieurs personnes d'une fratrie pour prétendre à l'exonération au titre des biens professionnels). Il ne s’agit pas (ou plus) de planifier à l’avance les rôles des uns et des autres dans la fratrie, mais d’harmoniser les rôles de chacun en évitant les soucis, et en envisageant l’avenir au mieux (même si cela est toujours difficile).
A un âge plus mur, les différences d'éducation peuvent surgir, et un problème mineur à régler peut ainsi prendre des proportions inattendues. C'est aussi les effets d'une entreprise familiale. quand la transmission et sa gouvernance n'ont été suffisamment bien préparées et anticipées. Rien n'est facile au niveau des relations sociales, même dans une fratrie.

LIGNES D'ACTION

. Mettre en place une gouvernance de famille pour informer, être transparent, donner à chacun un rôle, une mission à visée collective.

. Aux parents à faire l'arbitre quand cela est nécessaire au sein d'une fratrie : la laisser trop autonome, c'est laisser l'entreprise familiale en pâtir.

. Apprendre au sein d'une fratrie ce qu'est une entreprise, son but, son écosystème. Que ceux qui connaissent apprennent à ceux qui n'y sont pas.

. Apprendre également (avec les parents, seuls, avec un coach, avec un avocat.) ce qu'est la propriété ou la co-propriété du capital d'une entreprise, ce qu'est le partage (des fonctions, du pouvoir, des résultats.).

LIGNES DE PRUDENCE (points à éviter)

. Ne pas s'impliquer dans les conflits possibles au sein d'une fratrie. Les parents doivent joueur leur rôle, même avec de grands enfants.

. Ne pas veiller à l'égalité des chances face à la reprise familiale, surtout concernant les filles (mais quand elles sont sorties de grandes écoles, cela est plus facilement gérable).

LIGNES OPERATIONNELLES

. Mettre en place une charte de famille, définissant aussi les rôles et attributions de chacun, même si tous ne travaillent pas dans l'entreprise, ainsi qu'un partage d'informations (extranet familial, cloud.).

. A la fratrie elle-même (ou aux parents) de faire des réunions de famille avec tous les enfants et y consacrer un temps de réflexion sur les liens entre eux et aussi entre eux et l'entreprise.

. Les réseaux sociaux, Facebook, LinkedIn, Viadeo. permettent de créer des groupes privés d'échange et de partage.


CONTRIBUTIONS COLLABORATIVES

.
© 2014-2017 Finadoc Actionnal (COSALE - RCS Lille Métropole) - François Almaleh