DICTIONNAIRE PRATIQUE DES ENTREPRISES FAMILIALES

accueil

Ci-dessous, lien pour acheter l'édition papier (345 pages - 18 €)
Le livre Dictionnaire pratique des entreprises familiales
Existe aussi en E-BOOK :
Version Livre Amazon | Version Livre Google

MOT AU HASARD. | LISTE DES 100 MOTS | APPORTER VOTRE CONTRIBUTION

PERFORMANCES

LIGNES DE REFLEXION

La performance globale, les performances sous toutes ses formes sont des mots que l'on retrouve partout, surtout dans les grands groupes où la performance individuelle est importante (avec une pression pas toujours positive), où la performance collective est déterminante pour les marchés financiers (réglementés ou régulés). Quant aux entreprises familiales, l'on dit qu'elles sont plus performantes, et l'on rajoute également plus performantes en temps de crise (celles étudiées sont les grandes entreprises familiales et non toutes les entreprises familiales. qui souffrent en terme de pression sur les marges).
Au vu des études qui circulent, les entreprises cotées sont mises en avant dans les échantillons étudiés parce qu'elles ont plus de visibilité de par la qualité des informations financières disponibles. Certains gérants d'opcvm axés sur les managers et les entreprises familiales cotées présenteraient là aussi selon notre panel 'entrepreneurs' une surperformance boursière. Mais comme la plupart des PME/ETI familiales ne sont pas cotées, portons notre regard sur celles-là.

La performance n'est pas uniquement la performance financière, comme les ratios de solvabilité ou de rentabilité. Elle peut être aussi dans la politique sociale, environnementale, en innovation, en qualité, en régularité dans la performance. Cela peut être aussi la capacité à prendre de nouveaux marchés, à aller conquérir des marchés lointains ou difficiles, à aller là où d'autres n'iraient pas. On peut tout envisager sous l'angle de la performance. Généralement ceux qui la travaillent en entreprise familiale ne sont pas intéressés par "faire des coups" mais sont très attentifs à maintenir sur le long terme cette exigence opérationnelle, cette réussite partagée par tous, ce dynamisme qui développe et sécurise à la fois.

La résilience d'une entreprise familiale ou sa protection (relative) dans les périodes de crise est un terme sur la sécurité, non sur la performance en tant que telle. Selon le point de vue de l'auteur d'une étude sur la performance, celle-là sera davantage conclusive au profit du type d'entreprises étudiées. L'entreprise familiale semble toujours parfois un mystère pour les chercheurs, un terrain d'investigation. Certes il y a beaucoup de pratiques et de diversité, mais tout est visible (du moins en France) : rapports sociaux, comptes de l'entreprise, historiques, études sectorielles, Insee, Banque de France, etc.). Nous résumerons par défaut que la performance statistique des PME/ETI familiales non cotées n'est pas prouvée ou certaine. Elle existe sans être généralisable.

L'agilité d'entreprises plus petites (ou plus grandes qui exportent par exemple) fait-elle nécessaire la performance des PME/ETI familiales ? Nous ne le pensons pas. L'exigence du dirigeant va par contre souvent de pair avec la performance de l'entreprise, l'exigence avec en plus la connaissance technique, commerciale et financière. Un plan d'économie dans un schéma de RSE n'est pas de la performance ; peut-être une prouesse en partie, mais la performance à laquelle nous pensons est celle attachée à la réussite pérenne, aux critères quantitatifs et qualitatifs de l'entreprise dans son ensemble. La performance doit conduire à une meilleure intégration dans le changement des organisations.

LIGNES D'ACTION

 . Inculquer à tous un esprit de développement, de budgétisation, de contrôle et d'exigence, en affichant au personnel certains critères importants.

. Créer une vraie vision d'avenir pour mener l'entreprise vers ses objectifs avec tous les moyens associés (stratégie, conseils, finances.).

. Créer et faire vivre le "reporting intégré".

LIGNES DE PRUDENCE (points à éviter)

. Ne pas être exigeant à tous niveaux réduit la performance.

. Ne pas planifier et/ou ne pas contrôler les écarts éventuels.

LIGNES OPERATIONNELLES

. Etablir par profil de poste des critères de performance, individuelle et collective. Renforcer le lien social pour garder l'esprit de l'entreprise familiale.

. Etablir les indicateurs clés de suivi (dans le cadre d'un tableau de bord) et mesurer les coefficients de variation sur les périodes considérées (c'est-à-dire l'écart-type sur la moyenne) afin d'analyser la régularité de la performance. Catégories où peut s'analyser la performance : sociale, sociétale, finance, organisation, RSE, compétitivité, R&D.


CONTRIBUTIONS COLLABORATIVES

.
© 2014-2017 Finadoc Actionnal (COSALE - RCS Lille Métropole) - François Almaleh