DICTIONNAIRE PRATIQUE DES ENTREPRISES FAMILIALES

accueil

Ci-dessous, lien pour acheter l'édition papier (345 pages - 18 €)
Le livre Dictionnaire pratique des entreprises familiales
Existe aussi en E-BOOK :
Version Livre Amazon | Version Livre Google

MOT AU HASARD. | LISTE DES 100 MOTS | APPORTER VOTRE CONTRIBUTION

PROJET(S)

LIGNES DE REFLEXION

Dans nos économies très mondialisées et interdépendantes, tout le monde parle de projets, d'innovation, d'international, de développement. C'est évidemment nécessaire, mais à la taille d'une PME ou ETI, les projets sont bien plus rattachés à l'activité elle-même, sans à-coups possible car les ressources sont limitées, et un échec aurait un impact immédiat (contrairement aux grands groupes où il y a davantage d'amortisseurs en matière financière et de responsabilité). Les projets avancent au rythme du dirigeant et de ses ressources humaines et financières. Ils sont la face aval de la stratégie, disons la partie « tactique » d’une entreprise qui avance.

Nous sommes convaincus que la formalisation d'une vraie stratégie aurait du sens pour faire grandir l'entreprise, la développer et la sécuriser (par des positions plus fortes, des barrières à l'entrée plus grandes, des techniques améliorées.). Avec des cycles économiques rapides, contractés et difficilement gérables par leur amplitude, les dirigeants ont depuis quelques années bien moins de visibilité sur le chiffre d’affaires, le développement, les projets. Or c'est bien cette notion de projets, de se projeter qui est importante. Savoir où l'on va pour le temps où ce sera possible de le faire.

C'est également motivant pour un dirigeant d'avancer avec des projets car il emmène ses cadres de direction, son entreprise et il devient davantage fédérateur ; le succès appelle le succès. L'avenir construit et se construit.

Dans les entreprises familiales, il y a un projet, informel, insuffisamment explicité, et pourtant bien présent : quel devenir pour l'entreprise. La question elle-même est est le sens d’un projet car elle définit où ira l'entreprise, à quel horizon et avec qui. C'est une question permanente : quelle stratégie, quels moyens financiers, être indépendant ou non, mais aussi et surtout, qu'adviendra-t-il de l'entreprise lors de la retraite du dirigeant. Réussira-t-il à transmettre ? (le peut-il ? est-ce un cadeau à faire aux enfants ? Seront-ils à la hauteur. jamais assez pour les dirigeants en place.). Ce projet personnel, presque confidentiel du dirigeant est la transmission, que son travail puisse être dans la continuité familiale. Celle-ci rime avec confiance en comparaison d’un objectif de cession externe, ou d’entrée d'investisseurs financiers qui réduirait cette confiance. La confiance et les projets sont liés au temps, au devenir, à la poursuite de l’entreprise familiale.

Une citation de de Gaulle : "Allez dans les hauteurs, c'est moins encombré" ou celle-ci "il est plus facile de sortir de Polytechnique que de sortir de l'ordinaire".

LIGNES D'ACTION

. Projeter l'entreprise dans une stratégie véritable (et non une série d'actions à prendre ou d'objectifs) qui permettra aux projets d’éclore.

. Voir grandir ses enfants et voir évoluer ses cadres de direction pour déterminer si la continuité sera assurée, et ce dans les meilleures conditions de réussite pour l'entreprise.

. Lire et voir le monde pour comprendre les enjeux de demain, les mutations de tous ordres, et agir sur les leviers principaux, en fonction de ses moyens. tant qu'une action peut être entreprise. Les projets construisent le temps et l’avenir.

LIGNES DE PRUDENCE (points à éviter)

. Le quotidien n'enrichit pas beaucoup ("la tête dans le guidon"), les projets bien plus.

. Raccourcir et réduire sa ligne d'horizon donne plus de fragilité à l'entreprise (une route plus sure est celle où l'on connait la destination et le parcours).

. Ne pas un peu rêver (certes l'entreprise n'est pas dans le rêve, mais le dirigeant peut commencer à en concrétiser au moins un).

. Le projet de transmission aux enfants n'est pas forcément ce qu'ils veulent à leur niveau. L'écoute, le temps, la pédagogie, et la formation seront nécessaires pour qu'ils appréhendent mieux leur avenir, et leurs propres projets.

LIGNES OPERATIONNELLES

. Voyager à l'international (seul, en mission export, en groupe professionnel.) pour découvrir d'autres produits, d'autres idées, d'autres cultures. Cela enrichit l'esprit pour se donner des idées, des défis, de nouveaux débouchés, des projets.

. Etre exigeant sur un projet pour qu'il aboutisse au mieux : faire travailler son directeur financier pour les budgets, son directeur technique pour la partie industrielle ou de production, le service qualité. La collectivité sera plus forte.

. Insuffler à tous une vision d'avenir en lançant (ou relançant) un projet d'entreprise sur trois ans où chacun pourra s'identifier, se projeter dans le temps. Dans le mot se "projeter". il y a projet.


CONTRIBUTIONS COLLABORATIVES

.
© 2014-2017 Finadoc Actionnal (COSALE - RCS Lille Métropole) - François Almaleh